Effectifs du ministère de l'Education nationale

Publié le par Patrice HUIBAN

Site du Figaro 01-08-07

Non renouvellement des départs à la retraite dans l’Education nationale : le gouvernement lâche du lest.

Le secrétaire général de la FSU, première fédération de l'enseignement, Gérard Aschieri, s'est immédiatement réjoui hier " de ce recul ", même si les 22 700 suppressions prévues pour 2008 sont " d'une ampleur inégalée ". Pourtant, c'est en grande partie parce qu'il a renoncé à aller au bout de sa démarche dans l'éducation nationale que le gouvernement a dû revoir ses ambitions en baisse. Ainsi, deux fonctionnaires sur trois travaillant dans l'enseignement seront finalement remplacés l'année prochaine. Alors que les départs en retraite pour 2008 sont estimés à environ 40 000 dans ce ministère, ce sont donc environ 13 000 postes qui seront supprimés au lieu des 20 000 un moment envisagés du côté de Bercy.

Le premier ministre justifie cet arbitrage favorable à Xavier Darcos par la volonté " d'assurer la mise en place de projets personnalisés de réussite ainsi que des devoirs encadrés ", c'est-à-dire les études dirigées après 16 heures. Promises par Nicolas Sarkozy, ces deux réformes nécessitent la création de 6 000 nouveaux postes. Également épargnée, la justice sera dotée de 1 600 nouveaux emplois, destinés à l'ouverture de neuf nouvelles prisons prévues pour 2008. Enfin, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui bénéficiera d'une rallonge budgétaire de 1,8 milliard d'euros, verra ses effectifs maintenus.

 

 

Publié dans Nouvelles récentes

Commenter cet article