Un nouvel élan pour le blog Santé

Publié le par Raphael Anton

Dans la cadre du nouvel élan aussi bien de nos blogs thématiques que régionaux, nous avons le plaisir de vous inviter à leur rendre visite et notamment au premier d’entre eux à avoir été remodelé et complété, celui sur la santé.

Publié dans Soutien

Commenter cet article

CORNIC Isabelle 24/05/2011 13:47



Je suis soulagée de voir que certains d'entre nous insistent pour que le civisme soit mit en avant dès la primaire , et soit pérènisé dans le secondaire avec une valorisation aux yeux de nos
jeunes. Cependant je m'interroge sur le manque de directives dès l'école primaire. En effet je remarque que certaines écoles seulement mettent en pratiquent " la punition automatique par écrit "
qui serait effectuée en classe ou durant l'interclasse par le/la professeur ou le chef d'établissement ( porte ouverte pour l'étique ) ou durant une cession regroupant nos chers bonnets d'âne.


Quand aux enfants faisant preuvent d'incivisme par manque de suivi éducatif et/ ou abandon de Leurs tuteurs , ne faudrait il pas créé des cessions de civismes périodiquement
et obligatoires afin de leur permettre de se rendre compte des conséquences pour leur avenir personnel et professionnel ?


Nous savons que l'environnement social dans certaines zones est un vrai poison pour ces petits , nous pouvons agir par le biais de l'école afin de les responsabiliser et de leur indiquer
comment et pourquoi ils doivent résister à cette ambiance néfaste pour eux . Leur permettrent de pouvoir aussi exprimer ce qui les rend agressifs , peut être qu'en inculquant plus tôt la notion
de civisme nous pourrons aider à enrayer le mode de fonctionnement de ces enfants qui seront déscolarisés trop tôt et seront délinquants avant même leur majorité .


Merci encore pour ce temps de parole



Patrice HUIBAN 24/05/2011 23:00



Bonjour,


Merci pour votre réaction. Effectivement, il faut mettre de la cohérence dans les pratiques locales avec, pourquoi pas, des sessions supplémentaires de civisme pour les "récalcitrants". Sur cet
aspect, je suis davantage favorable à un volet pratique plus que théorique (entretien de l'établissement (nettoyage, réfection) ou d'autres sites publics (monuments aux morts,...) par exemple).


Bien à vous !


Patrice HUIBAN.